Ligue de Défense des Alpilles - Hotel de Ville - BP n°20 13990 Fontvieille
secretariat.lda@orange.fr

Fibre Excellence : Communiqué de Presse FNE PACA et LDA

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

< 21 septembre 2020 >

Audience de fibre excellence :

la pollution de l’air ne peut plus durer

FIBRE EXCELLENCE, un industriel producteur de pâte à papier blanchie est convoquée devant le Tribunal correctionnel de Tarascon ce mardi 22 septembre pour des faits de pollution atmosphérique, de 2016 à 2018. C’est un bon début même si depuis 2018, de nouvelles mises en demeure et fiches d’écart ont été établies. Les associations et les riverains, mobilisés depuis des années, espèrent une condamnation à la hauteur des impacts et des dégradations.

La pollution de l’air : un fléau encore trop peu considéré

Troisième cause de mortalité en France, la pollution de l’air est responsable de 48 000 décès prématurés par an[1] selon Santé Publique France. Elle coûte chaque année plus de 100 milliards d’euros aux contribuables[2]. Mauvais élève, l’Etat français a fait l’objet d’un recours en manquement par la Commission européenne en raison de dépassements trop fréquents des seuils de pollution par les particules fines et dioxyde d’azote et de l’absence de réponse pour y remédier.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le secteur industriel est le plus important contributeur d’émissions de dioxyde de soufre (49% des émissions[3]) et grand émetteur de particules fines, oxydes d’azote et métaux lourds. Dans un environnement industriel vieux de 90 ans, il n’est pas rare de constater des manques d’investissements, censés pourtant remettre à niveau les usines. Les enjeux sont alors très forts, le non-respect de la réglementation menaçant l’environnement et la santé des riverains. 

Fibre Excellence : Manque d’investissements et impacts sur la santé

Installée au bord du Rhône depuis 1951, l’usine classée SEVESO est reconstruite en 1981 et connaît très vite des dysfonctionnements. Les arrêtés de mise en demeure – le dernier date du 20 août 2020 – se succèdent depuis 1983, visant en particulier des faits de pollution de l’air, pollution de l’eau, nuisances sonores et olfactives. Les riverains alentour constatent régulièrement ces dernières années des dépôts de résidus noirâtres dans leurs champs et jardins et ils subissent encore des émanations de soufre sous forme notamment de H2S.

FIBRE EXCELLENCE est également bien connue des services de l’Agence de l’eau puisque depuis 2012, la société mère PAPER EXCELLENCE BV, actionnaire unique, refuse de payer les redevances qui sont dues au titre du principe pollueur-payeur, et attaque systématiquement les titres de redevances émis à l’égard de son exploitation.

PAPER EXCELLENCE BV conditionne le respect de la réglementation à des remises de dette et faveurs de calendrier. Un chantage à l’emploi d’autant plus choquant lorsque l’on sait qu’il a tardé à réaliser les travaux indispensables pour mettre en conformité le site en matière de gestion des eaux.

Si des investissements ont bien été effectués ces dernières années, l’installation a longtemps été délaissée par ses actionnaires qui ont laissé la situation se dégrader. Actuellement, les dirigeants de PAPER EXCELLENCE BV, localisée aux Pays-Bas, se préoccupent assez peu des conséquences environnementales et sanitaires locales de l’activité de leur filiale.

Les associations et les riverains déterminés à faire condamner l’industriel

Cette fois-ci, les plaintes des riverains et associations de protection de l’environnement ne sont pas restées sans réponse. FIBRE EXCELLENCE est convoquée devant le Tribunal correctionnel ce mardi 22 septembre pour des faits de pollution atmosphérique, de 2016 à 2018.

Afin de réduire à la source les émissions polluantes, FNE Provence-Alpes Côte d’Azur et la Ligue de Défense des Alpilles demandent un renforcement du contrôle des installations industrielles et donc une augmentation des moyens alloués aux services d’inspection des installations classées pour l’environnement. Nous demandons également une plus grande transparence des procédures et la communication au public de toutes les mises en demeure, des mesures réalisées par les industriels pour y répondre et des fiches d’écarts concernant les émissions polluantes.

Pour Gilles Marcel : « Enjeu majeur de santé publique, la qualité de l’air concerne tout un chacun et ne saurait être bradée face aux intérêts économiques de quelques-uns. Le sentiment d’impunité des grands pollueurs doit cesser et des sanctions fermes telles que prévues par la réglementation, doivent être prises par les autorités publiques, que ce soit au niveau administratif ou pénal. »

 

France Nature Environnement Provence-Alpes-Côte d’Azur est la fédération régionale de France Nature Environnement. Elle regroupe, avec ses fédérations départementales, 250 associations soit environ 21 000 bénévoles. Soucieux de préserver la nature et l’environnement, le réseau FNE en région défend aussi l’humain en agissant pour l’intérêt général. Elle intervient sur l’ensemble des domaines du développement durable en s’impliquant dans les grands débats régionaux et locaux, et  en portant des projets à chaque échelle de territoire. Retrouvez-nous http://www.fnepaca.fr/  Facebook et Twitter (@FNEPACA)

                                                                                         

[1]D’après une étude publiée en juin 2016 https://www.santepubliquefrance.fr/

[2]Voir le rapport de la Commission d’enquête du Sénat sur le coût économique et financier de la pollution de l’air

[3]Voir site Atmosud https://www.atmosud.org/fiche-bilan/region-provence-alpes-cote-dazur